Définition de la kinésiologie

La kinésiologie est un outil permettant à toutes les personnes stressées de retrouver leur potentiel d'action, un retour à l'équilibre émotionnel, d'être l'auteur de leur évolution et d'atteindre les buts qu'elles se sont fixées en trouvant leur solution pour aller vers leur mieux être.

La spécificité de la kinésiologie est d'utiliser un test neuromusculaire (qui consiste à faire une légère pression sur le bras) et donc la mise en œuvre répond à des critères précis. Des pré-tests permettent de vérifier la clarté de la réponse du muscle. Il est utilisé comme outil de bio-feed-back et permet de découvrir les sources des déséquilibres de tous ordres inscrits dans notre mémoire corporelle.

La kinésiologie a été créée aux Etats-Unis dans les années 60 par Georges Goodheart, chiropracteur, qui la nomme « kinésiologie appliquée ».

John Thie, son élève, simplifie ce concept et donne naissance au « Touch for Health », technique d'équilibration énergétique qui rééquilibre le tonus musculaire.

Par la suite cette technique a été adaptée par Paul Dennison qui créé « l'Edu kinésiologie/ Brain Gym » orientée sur les problèmes de1'apprentissage. Cette méthode facilite l'intégration des hémisphères cérébraux par des mouvements spécifiques. Ensuite, Wayne Topping met au point la « Welness kinésiologie » basée sur la gestion du stress. Puis, Daniel Whiteside et Gordon Stokes inventent le « Three in One Concept (One Brain) » qui ouvre les portes au monde des émotions. Ils démontrent que tout déséquilibre, qu'il soit physique ou émotionnel, trouve son origine dans le stress enkysté à un moment donné de notre histoire face à une situation traumatisante. En France, André Malachane développe depuis 1996 la « Symbio Kinésiologie ». Cette méthode a pour but de faire émerger les causes et le sens des problèmes pour une mise en conscience libératrice.

Personnellement, j'aborde les séances de kinésiologie avec la symbio-kinésiologie. Mais quel est cet outil ?

Contactez-moi

Consultez également :